Un ensemble de mesures-barrière pour une protection maximale 

La réduction des effectifs d’élèves permettra de respecter au mieux les mesures de distanciation sociale et de minimiser, par ce biais, la propagation du virus. 

Des mesures de distanciation et d’hygiène devront être mises en place dans chaque établissement pour assurer une protection maximale de tous les élèves et du personnel. Celles-ci incluent notamment 

- le respect d’une distance interpersonnelle de 2 mètres (à travers le réaménagement des salles de cours si nécessaire, l’orientation des flux dans les couloirs, etc.) ; 

- le port obligatoire d’un dispositif permettant de recouvrir le nez et la bouche pour les situations de contact interpersonnel quand la distance de sécurité sanitaire de 2 mètres ne peut être garantie. 

- le port obligatoire d’un tel dispositif dans les transports scolaires (le port est fortement recommandé pour l’entièreté du trajet scolaire) ; 

- dans les salles de cours, où cette distance pourra être respectée, le port d’un tel dispositif ne sera pas obligatoire, mais facultatif ; 

- un lavage régulier des mains ; 

- la mise à disposition de désinfectants à l’entrée des établissements, et dans la mesure du possible, dans les salles de cours ; 

- l’élaboration d’un plan de circulation des élèves dans l’enceinte des bâtiments. 

 

Pour ainsi permettre à tous les élèves de terminer l’année scolaire dans les meilleures conditions possibles, les programmes et le déroulement des épreuves et examens seront adaptés pour toutes les branches de l’enseignement musical. Un projet de règlement grand-ducal respectif sera soumis pour approbation au gouvernement en conseil et entrera en vigueur le jour de sa publication au Journal officiel du Grand-Duché de Luxembourg.