© 2019 Käerjenger Musekschoul

  • w-facebook

29, rue de la Résistance L-4942 Bascharage / diane.kayser@kaerjeng.lu / 500552 421

Claviers
Vents
Chant
Percussions
Cordes
Ensembles
Eveil Musical
Formation Musicale
Inscriptions
Login
Votre Compte DuoNET
Show More
BOEHM Steve
cor d'harmonie
FRISCH Gérard
clarinette
clarinette basse
orchestre d'harmonie
GRETHEN-GRAS Christiane
flûte traversière
basson
SCHMITZ Freddy
saxophone
TACK Philip
flûte traversière
WILHELM Patrick
trombone
basse
euphonium
WIOT Tom
trompette
bugle
cornet
afficher tout

La trompette est un instrument de musique à vent de la famille des cuivres clairs. Elle est fabriquée dans un tube de 1,50 m de long comme le cornet. Le métal utilisé pour fabriquer la trompette est le laiton (en moyenne 70 % de la trompette est fabriquée avec du laiton). Pour en jouer on utilise des pistons, ainsi que de l'air (colonne d'air).

Le bugle (en allemand « Flügelhorn » et par extension « flugelhorn » en anglais1) est un instrument de musique de la famille des cuivres, plus exactement des saxhorns mis au point par Adolphe Sax au XIXe siècle. 

Le modèle courant est celui en si. Il a théoriquement le même registre que la trompette en si et demande l'application des mêmes doigtés. Sa perceconique, caractéristique des saxhorns, rend l'accès au registre aigu difficile, et le classe dans les « cuivres doux ». Cette conicité lui donne une réponse rapide et surtout un son très doux et très « rond ». On retrouve cet instrument dans les brass-bands, les harmonies et les fanfares où il est utilisé pour ses qualités sonores dans le grave et le médium.

Le cornet ressemble à la trompette, avec un pavillon plus évasé, une embouchre plus profonde, et une moindre longueur de tuyaux.

« Cornet » veut dire « petit cor », et ce terme désignait, et désigne toujours la petite trompe de chasse, celle qui sert aux appels. En Allemagne, cet instrument est baptisé Posthorn, le corps (ou la trompe) de la poste.

Le trombone est un instrument de musique à vent et à embouchure de la famille des cuivres clairs. Le terme désigne implicitement le trombone à coulisse caractérisé par l'utilisation d'une coulisse télescopique, mais il existe également des modèles de trombone à pistons. Le trombone à coulisse est l'un des rares instruments à vent dont la maîtrise ne nécessite pas l'utilisation individuelle des doigts.

Que le trombone soit ténor ou basse, son registre est plus grave que celui d'une trompette. Sa forme allongée courbée comme un S et surtout sa section de tube cylindrique, qui lui donne un son plus brillant, le distinguent des euphoniums ou des saxhorns au registre comparable, au son plus feutré dû à leur section de tube cônique.

Il est utilisé dans de nombreux genres musicaux, de la musique classique au jazz, en passant par la salsa, le ska, le funk ou la musique militaire, et est joué dans les orchestres symphoniques, les orchestres d'harmonie, les fanfares, les big bands, les brass bands, etc.

Le cor est le nom générique de plusieurs instruments de musique à vent.

Son nom vient des cornes avec lesquelles furent conçues les premières formes « archaïques » des cors. En allemand comme en anglais, le cor est appelé horn (de même que la corne animale).

Le tuba est un instrument de musique appartenant à la famille des cuivres. Par la variété de ses tailles et de ses formes, il constitue une sous-famille des cuivres.

Le mot « tuba » provient du latin et désignait à l'époque romaine une grande trompette incurvée (tuba curva) utilisée dans le contexte militaire.

Le terme générique « tuba » englobe aujourd'hui une grande diversité d'instruments distincts, dont les caractéristiques sont sensiblement différentes en fonction de paramètres liés à une facture instable depuis les débuts.

Un euphonium, ou tuba ténor, est un instrument de musique de la famille des cuivres à perce conique.

Le saxophone est un instrument de musique à vent appartenant à la famille des bois. Il a été inventé par le Belge Adolphe Sax et breveté à Paris le 21 mars 1846.

Il ne doit pas être confondu avec le saxhorn, de la famille des cuivres, mis au point, lui aussi, par Adolphe Sax. Le saxophone est généralement en laiton, bien qu'il en existe certains en cuivre, en argent, en plastique ou plaqués en or.

La clarinette (du provençal clarin désignant un hautbois1) est un instrument de musique à vent de la famille des bois caractérisée par son anchesimple et sa perce quasi cylindrique. Elle a été créée vers 1690 par Johann Christoph Denner (1655-1707) à Nuremberg sur la base d'un instrument à anche simple plus ancien : le « chalumeau ». La clarinette soprano (en si♭) est le modèle le plus commun.

La perce cylindrique de la clarinette la distingue du hautbois et du saxophone, tous deux à perce conique, et lui confère une aptitude au quintoiementnote 1. Son timbre chaud dans le registre grave, peut s'avérer extrêmement brillant voire perçant dans l'aigu.

De tous les instruments à vent de sa famille, la clarinette possède la plus grande tessiture avec trois octaves plus une sixte mineure, soit 45 notes en tout2,3. Elle se décline en une famille d'instruments presque tous transpositeurs, depuis la clarinette contrebasse jusqu'à la clarinette sopranino, couvrant ainsi toute l'étendue d'un orchestre symphonique. À l'exception des percussions, la clarinette est l'instrument qui possède la plus grande famille.

Cet instrument est utilisé dans la musique classique et traditionnelle ainsi qu'en jazz et en musique contemporaine. Parmi les compositions célèbres pour clarinette, on peut citer le Concerto pour clarinette de Mozart.

La flûte traversière est un instrument à vent de la famille des bois. La flûte traversière partage, avec les instruments de la famille des flûtes, la méthode de production du son : l'air soufflé est mis en vibration par un biseau disposé à l'embouchure.

Contrairement à la flûte de Pan, la flûte traversière ne comprend qu'un seul tuyau.

GRETHEN-GRAS Christiane

flûte traversière basson